Sciences Éducation Territoire

Le relais des projets éducatifs accompagnés par le Quai des Savoirs sur la métropole toulousaine

Retour

De l’expo à l’écran

De l’expo à l’écran

De l’expo à l’écran

En s’appuyant sur l’exposition Code Alimentation, présentée en 2020, et sur un accompagnement scientifique, artistique et technique porté par le Quai des Savoirs, des collégiens d’Aucamville ont réalisé un film d’animation sur le thème de l’alimentation du futur. Une idée à suivre.

Fin octobre 2020, un petit groupe de collégiens projette au cinéma Jean Marais d’Aucamville un film d‘animation réalisé par leurs soins, de l’écriture du scénario à la prise de vue, en passant par le storyboard et la création des décors. Même les plus timides prennent le micro pour présenter leur réalisation à leur famille.

Retour en arrière : Un lundi midi, à l’automne 2019. Dans une salle du collège Les Violettes à Aucamville, 14 collégiens de 6e et 5e s’affairent. Des papiers s’entassent, des ciseaux découpent, les idées fusent : l’eau, la nutrition, les déchets, etc., les thèmes centraux des défis environnementaux et alimentaires sont détournés dans les inventions les plus loufoques. Ces élèves construisent un film d’animation en papier découpé, sous forme d’une émission de téléachat du futur.

L’art de faire passer le message

Leur film est le fruit d’un partenariat avec la commune d’Aucamville et le Quai des Savoirs. Après avoir visité l’exposition Code Alimentation, ils ont reçu une médiatrice scientifique dans leur collège pour approfondir les thématiques abordées par l’expo. Puis, la réalisatrice Emilie Cazimajou les a accompagnés dans l’écriture et la fabrication du film.

Les problématiques de l’innovation alimentaire, de l’hypertransformation ou de la sécurité alimentaire et des circuits courts, abordées en médiation, ont nourri les premières idées des jeunes. Leur imagination a fait le reste. « Ils ont vite compris l’intérêt d’utiliser la technique artistique pour véhiculer le contenu scientifique et le message qu’ils voulaient faire passer sur le recyclage, la réduction des déchets, le local », confirme Anne Dies, enseignante de SVT qui a co-organisé le projet avec Catherine Saez, sa collègue de français.

Graines de réalisateurs

Les élèves se sont initiés aux techniques de réalisation, mais aussi au travail en équipe, pour écrire le scénario, créer les décors. « Le but était également de montrer que l’on peut réaliser un film avec peu de moyens », souligne Emilie Cazimajou. « Des journaux, des papiers de couleurs, des matériaux à notre portée, auxquels on donne une autre vie. Cela stimule la créativité. »

Pour les enseignantes, « c’était une très belle occasion de sortir des sentiers battus pour aborder différemment des problématiques au programme telles que le développement durable et l’alimentation du futur », se félicite Anne Dies. Quant aux collégiens, leur film témoigne de leur enthousiasme et de leur implication. « Vivre Biotrement » est une œuvre drôle, rythmée et inventive.

Tournage au cordeau

« Les prises de vues sont allées très vite [deux séances de quatre heures en plus des ateliers du lundi midi - NDLR], raconte Emilie Cazimajou. Les jeunes savaient quelle scène tourner à quel moment, dans quel ordre pour ne pas perdre de temps. »
Leur enseignante détaille : « Ils se sont aperçus qu’il fallait de la rigueur dans la réalisation, mais aussi pour imaginer des inventions plausibles. Ils ont réfléchi au choix et à l’agencement des matériaux, ils ont regardé ce qui existait, envisagé ce qui était faisable ou non, dans une  posture de chercheurs. Ces élèves ont vraiment progressé dans leur façon de travailler et de raisonner et… les plus récalcitrants ont pris goût aux sciences ! », se réjouit la professeure de SVT.

« On sait l’intérêt de la pédagogie de projet, conclut Anne Dies, mais c’est souvent lourd à monter. Ce genre d’initiative nous offre un cadre facilitant. » Et un résultat qui donne envie de recommencer. Prochain projet envisagé par l’enseignante : renouveler l’expérience d’un film d’animation en mêlant les sciences et l’anglais.

Crédits : Anne Dies

⇒ Voir le film : Vivre Biotrement


Vous souhaitez suivre les projets éducatifs accompagnés par le Quai des Savoirs sur la métropole toulousaine ?
Abonnez-vous à notre newsletter dédiée aux professionnels de l'éducation et de l'animation socio-culturelle !

⇒ Je souhaite m'abonner à la newsletter Sciences Éducation Territoire du Quai des Savoirs

→ Newsletter n*6 nov-déc 21 : à lire ici
→ Newsletter n*5 sept-oct 21 : à lire ici
→ Newsletter n*4 juillet-août 21 : à lire ici
→ Newsletter n*3 mai-juin 21 : à lire ici
→ Newsletter n*2 mars-avril 21 : à lire ici
→ Newsletter n*1 janv-fév 21 : à lire ici