Retour

Le Quai des Petits s’invite en Métropole

Le Quai des Petits s’invite en Métropole

Le Quai des Petits s’invite en Métropole

Cette saison, les dispositifs mobiles d’éveil aux sciences du Quai des Petits ont pu sillonner le territoire métropolitain et s’inviter dans les médiathèques, les écoles, les centres de loisirs… L’occasion d’animations inédites pour des publics petite enfance et intergénérations.

Première saison d’itinérance pour le dispositif mobile du Quai des Petits. Les cinq grosses malles abritant mécanisme d’engrenages, boîte à odeurs, table magnétique et deux jeux de miroirs ont pris la route en janvier dernier vers 10 communes de Toulouse Métropole.
À chaque fois, médiathèque, école maternelle, centre de loisirs, crèches ont pu intégrer ces outils dans leur structure et leur programme, deux semaines durant. L’occasion de créer des animations inédites et de capter de nouveaux publics.

 

Tout public

 

La plupart du temps, le dispositif itinérant a bénéficié à l’ensemble des structures communales et des enfants en milieux scolaires et périscolaires.

La médiathèque de Mondonville a installé les équipements dans son espace jeunesse, accompagnés d’une sélection de livres d’éveil aux sens et aux sciences et techniques. Les enfants de la crèche et de sept classes de la moyenne section au CE1 se sont succédés à la médiathèque durant le temps scolaire, tandis qu’un public intergénérationnel composé de fratries, parents, grands-parents s’est pressé aux heures grand public. 200 scolaires et 250 visiteurs publics ont pu manipuler les dispositifs du Quai des Petits.

« L’exposition a extrêmement bien fonctionné », se réjouit Emmanuelle Noël, médiathécaire mondonvilloise, ravie de ce succès attribué à un important bouche-à-oreille. « Des gens qui ne fréquentent pas la médiathèque sont venus exprès, les mercredis n’ont pas désempli ! »

 

 

La découverte par le jeu

 

Facile à prendre en main, pour les professionnels comme pour le public, la version itinérante du matériel d’expérimentation éprouvé du Quai des Petits s’avère adaptée au terrain.

« C’est un matériel de qualité, qui attire l’œil et donne envie de manipuler », détaille André Villate, conseiller délégué à la culture de Fonbeauzard. L’élu est également responsable de Fonbojeux. Durant ce festival de jeux qui draine plus de 600 visiteurs l’espace d’un week-end, des médiateurs du Quai des Petits sont venus présenter le matériel intinérant aux festivaliers. « Le festival est axé sur la découverte par le jeu. Les dispositifs du Quai des Petits y ont toute leur place puisqu’ils favorisent l’accès aux sciences par l’expérimentation, dans une démarche très ludique et, surtout, très personnelle à l’enfant », insiste André Villate.

« L’exposition est extrêmement fonctionnelle, d’un aspect attractif qui plaît aux petits comme aux grands », ajoute Emmanuelle Noël. « C’est l’un des grands intérêts du dispositif », souligne-t-elle, « être conçue pour les tout petits et adaptable jusqu’au primaire, en complexifiant le propos en fonction des âges ».

 

Malles voyageuses

 

Au centre de loisirs de Fonbeauzard, une soixantaine d’enfants ont également testé et apprécié les manips présentées sous forme d’un parcours, la semaine précédant le Festival Fonbojeux. Et la semaine suivante, les malles ont déménagé à l’école, pour le bénéfice de la centaine d’enfants du Claé (Centre de loisirs associé à l’École).

« Malgré leur volume imposant, les malles sont faciles à déplacer », atteste André Villate. « Il faut juste prévoir le temps d’installation », précise Emmanuelle Noël. « Mais la demi-journée de formation délivrée au Quai des Savoirs, facilite énormément l’installation et la manipulation ». Testées et approuvées, les malles vont poursuivre leur route jusqu’à la fin de l’année.

 

 

Crédits photos : ©Quai des Savoirs