Retour

Lumières sur le Quai 2020 - Trois questions à Laurent Chicoineau

Reprendre la main sur nos futurs

Reprendre la main sur nos futurs

[ Lumières sur le Quai 2020 ] « abattre les murs et les frontières pour imaginer un autre futur... »

Trois questions à Laurent Chicoineau, directeur du Quai des Savoirs

--------------------
 

Pourquoi avoir changé le format de Lumières sur le Quai ?

Le Quai des Savoirs compte deux grandes saisons : de décembre à septembre de l’année suivante, une grande exposition est proposée – la prochaine sur le thème de l’amour – avec une programmation associée à la thématique. Entre octobre et décembre, nous accueillons les grands événements que sont Futurapolis Planète et la Mêlée Numérique, et nous organisons notre propre événement, Lumières sur le Quai. Lumières sur le Quai est un peu notre marque de fabrique. C’est un festival qui existe depuis la création du Quai des Savoirs. Cette année, nous avons décidé de nous installer dans la durée. Mais si le format a changé, le principe reste le même : inviter artistes et scientifiques pour mieux comprendre le monde qui nous entoure, grâce à des conférences, ateliers, spectacles, installations...

 

Quelles leçons tirer de ce que nous avons vécu ces derniers mois en terme de nouveaux outils, de nouvelles pratiques ?

On s’est rendu compte que nous pouvions faire plein de choses à distance. C’est pourquoi nous avons très largement accentué la production de podcasts, de tutos, de conférences en streaming… Mais on s’est aussi aperçu que le numérique, c’était très bien, mais qu’il nous manquait aussi la convivialité, la chaleur des échanges. Alors, le numérique, oui, mais pas uniquement !
Nous avons donc décidé de maintenir l’événement en prenant bien entendu toutes les précautions que nous impose le Covid 19 : il y aura de nombreux petits événements, dans des lieux très étalés entre les allées Jules-Guesde, l’allée Matilda et le bâtiment proprement dit. Nous pourrons aussi, si nous le souhaitons, suivre les conférences en ligne et interagir directement depuis notre smartphone.

 

La thématique de cette nouvelle édition est : reprendre la main sur nos futurs. Oui, mais comment ?

Je distinguerais trois moyens de reprendre la main :
Il s’agit d’une part d’informer les citoyens sur ce qu’ils ne connaissent pas vraiment, de montrer des pistes permettant d’agir, concernant la production locale, les circuits courts par exemple. Nous voulons faire connaître les expériences menées, faire comprendre les enjeux.
Le second moyen est de passer à l’action, en organisant des rencontres entre professionnels de tous horizons qui peuvent s’enrichir mutuellement, en organisant des ateliers permettant notamment une montée en compétence sur le numérique.
Enfin, et ce n’est pas la moindre de nos ambitions, nous voulons inspirer l’imaginaire. Nous voulons inventer d’autres demains avec les artistes, les scientifiques, les producteurs d’images et de contenus. Nous voulons renouer avec l’utopie face à ceux qui nous prédisent l’effondrement. Et nous sommes là dans la droite ligne de la philosophie du Quai des Savoirs, qui est de tenter d’abattre les murs et les frontières pour imaginer un autre futur…


En savoir plus sur l'édition 2020 du festival