Feuilletez le programme !

Feuilleter
Télécharger

 

Back

Lumières sur le Quai - Interview Clement Boghossian

Lumières sur le Quai 2018

Lumières sur le Quai 2018

Pleins feux sur la lumière

3 questions à... Clément Boghossian, artiste digital Auteur de Prisma, mapping monumental

Qui êtes-vous Clément Boghossian ?

Je suis un artiste digital qui mêle la vidéo, la 3D et l'illustration, afin de créer des oeuvres numériques.
Mon parcours s'écrit depuis environ 15 ans. Je suis autodidacte et j'ai successivement appris le graphisme, l'animation 2D / 3D... et pour finir, la vidéo et la création de spectacles vidéo mapping, qui sont la réunion de toutes mes compétences.
J'ai vécu à la Réunion, au Canada ainsi qu'au Mexique. À mon retour en France, j'ai décidé de créer ma société ÊTRE & VU avec ma soeur et désormais associée.
Nous sommes spécialisés dans la création de contenus visuels à destination des dernières technologies : Réalité virtuelle, Installation immersive et bien évidemment vidéo Mapping.

La projection mapping, une mode ou un art à part entière du XXIème siècle ?

Oui sans aucun doute c'est un art ; c'est un peu le trompe l'oeil 2.0.
Au Festival des Lumières de Lyon, nous retrouvons ces grandes fresques peintes qui jouent avec l'échelle et la perspective. Pour moi, c'est un peu la grande soeur du vidéo Mapping.
Incontestablement le mapping se démocratise et connaît un grand succès qui réside, je pense, dans le fait de pouvoir réunir énormément de personnes autour d'un spectacle, et la plupart du temps de façon gratuite.
Comme toutes formes d'art, il ne déroge pas à la règle et est réutilisé par de grandes enseignes.
Ainsi, nous revenons d'une mission à Shanghaï pour Tifffany & Co et Bureau Betak où nous avons eu la chance de travailler sur la création des contenus vidéos pour la soirée de lancement de la marque en Asie.

Quelles techniques utilisez-vous, quelles sont vos influences ?

Je pars presque toujours d'une feuille blanche qu'il faut composer. J'écoute de la musique (beaucoup), je griffonne des croquis, visualise l'édifice et écris un déroulé, un concept autour de la thématique.
Ma soeur m'est d'une grande aide à ce stade du projet car elle possède une vision plus globale.
Ensuite vient la phase d'inspiration où je cherche des références visuelles afin de composer les moodboards (carnets de tendances).
Après validation, je compose les storyboards et passe à la phase de création / production. Nous maîtrisons globalement toutes les dernières technologies nécessaires et recherchons des nouvelles méthodes pour créer du contenu de qualité dans un temps réduit.
Je dis nous, car je ne suis évidemment pas seul derrière la production : un grand merci à mon équipe et notamment à Quentin Galliano pour son travail d'ingénieur en 3D temps réel, qui nous fait gagner beaucoup de temps !


//Pour aller plus loin : consulter le dossier de presse Lumières sur le Quai 2018